mercredi , décembre 13 2017
Accueil / Société / Marketing & communication / Créer son site web en 2016 : pas si compliqué !

Créer son site web en 2016 : pas si compliqué !

Difficile d’imaginer développer son activité sans avoir de site internet ! Ces plateformes qui peuvent revêtir toutes les apparences et multiplier les services afin de gagner en visibilité sont évidemment indispensables ! Contrairement aux idées reçues, il est très facile de mettre en place son site internet sans l’aide d’un professionnel. En plus d’obtenir le résultat le plus proche de son envie, cela permet aussi de diminuer le coût de l’opération !

Le contenu

Pour améliorer sa notoriété, collecter des donner, vendre en ligne ou encore mettre en place un support aux utilisateurs comme le service après-vente, un site web est la solution qui s’impose. Pour certains, se transformer en webmaster et s’occuper à la fois de la création et de l’exploitation d’un site s’apparente à un véritable parcours du combattant. Pourtant, de nombreux acteurs dans le domaine proposent aujourd’hui différents guides et services permettant de s’en sortir très bien et à moindre coût.

Première chose à faire, choisir le type de plateforme que l’on souhaite développer. Comme l’explique le site Companeo, il existe deux grandes catégories : le site vitrine et le site e-commerce.

Le site vitrine

site-vitrine

C’est une sorte de carte de visite qui représente l’entreprise, informe l’internaute à la recherche de données précises et fait gagner en visibilité à l’entreprise. Rarement modifié, il est parfait pour ceux qui n’ont pas le temps, les moyens ou l’envie de lui consacrer beaucoup d’efforts. Il contient généralement une page d’accueil, les mentions légales, une présentation de la société et son plan de localisation ainsi qu’un formulaire de contact, un fil d’actualité et une galerie photos par exemple.

Quelques outils utilisés pour les sites vitrines : WordPress, Joomla, Drupal,…

Le site e-commerce

site-ecommerce

Celui-ci intègre un système de paiement en ligne et une base de données. Plus complexe, il requiert l’utilisation d’un logiciel Open Source (en libre accès), le recours à une plateforme avec un site packagé ou l’élaboration d’un site sur mesure. Il est plus complexe, surtout s’il s’agit de la seule source de revenu de l’entreprise. Dans le cas d’une activité secondaire, il doit surtout contenir un catalogue, les commandes et l’administration du site.

Quelques outils utilisés pour les sites vitrines : Woocomerce, Magento, Prestashop,…

Les raisons du succès

Pour qu’un site fonctionne, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Il doit tout d’abord être bien référencé sur les moteurs de recherches, seule condition pour que les internautes le visitent. Le référencement peut être payant ou organique. Dans tous les cas, c’est son contenu qui va permettre de le faire grimper dans les résultats.

L’e-mailing, la newsletter ou encore l’animation commerciale font ensuite partie des outils marketing qui permettent de faire vivre le site et d’assurer son développement ! Il ne faut pas hésiter à créer un design particulier, un contenu de qualité et veiller à être régulier dans ces actions pour fidéliser l’internaute.

creation-site-web

Le prix

Le prix d’un site internet varie du simple au double. Si l’on souhaite faire un maximum d’économie, miser sur la pub est une solution. Celle-ci prend différentes formes (bandeaux, bannières…) et son cout peut être calculé par clic, par vente et par Mille (en fonction du nombre d’affichages). L’affiliation, qui offre la possibilité à un site marchand de diffuser son catalogue d’articles sur d’autres sites permet de booster les ventes. À noter que l’annonceur est rémunéré selon différents systèmes.

Si l’on opte pour un site clé en main, on bénéficie généralement d’un pack préconfiguré qui permet d’éviter certaines démarches. Le prestataire gère tout. Avantage, le résultat rapide et le rendu professionnel. Inconvénient, le peu de possibilités d’évolution et le manque de services pour des besoins spécifiques. Il faudra compter 400 € minimum pour un site « carte de visite », 1 000 € minimum pour un site marchand simple et à partir de 500 € pour un site vitrine. Attention ! Ces tarifs peuvent atteindre des sommets en fonction des prestataires et des envies.

Si l’on veut tout faire soi-même, mieux vaut s’armer de patience, surtout si le budget est serré et les compétences en informatique limitées. Toutefois, des systèmes de gestion de contenu (CMS), gratuits et payants (à partir de 10 €) existent : WordPress, Magento, PrestaShop, Drupal, vous aurez l’embarras du choix ! Le résultat sera moins personnel, mais tout à fait satisfaisant.

À propos Jonathan

Auto-entrepreneur digital. Conseil et stratégie en Web-Marketing

Voir aussi

Tendance de start-up : La place de marché de niche

Alors que l’on pourrait s’attaquer à un marché déjà bien connu et où la présence …

pubs digitales

5 PUBS DIGITALES INCROYABLES depuis 2010

Du surfing telling au story telling, le digital a influencé la publicité ! Tipex, Chanel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *