Warning: Use of undefined constant _adsense_inserter - assumed '_adsense_inserter' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /htdocs/wp-content/plugins/adsense-inserter/settings.php on line 88
Google, les mots et leur valeur | Quartier du Digital
21.7 C
Paris
22 juillet 2019
Quartier du Digital
Marketing & communication

Google : Une merveilleuse histoire de mots…

banner
Ils sont la clé de nombreux langages, ils ont traversé les âges, les mots sont bien plus précieux que l’on ne pense. Sans eux, un moteur de recherche tel que Google ne serait pas devenu celui qu’il est aujourd’hui. Attardons-nous un petit peu sur l’importance des mots pour un géant comme Google.

Amis littéraire, Google vous attend avec impatience

Il y a maintenant quelques temps Google a révolutionné la recherche sur internet avec son fameux algorithme ecriturereposant sur la popularité des sites web : le PageRank. Les liens entre les sites (appelé « Netlinking ») favorisent donc le classement d’un site sur les pages de recherches de Google. Mais celui-ci comprend très vite qu’il est nécessaire d’aller plus loin… C’est alors qu’il se lie d’affection pour les mots. Cryptographe et interprète aguerris, Google est capable grâce à des algorithmes très poussés de comprendre la signification d’un mot dans un contexte. Amis rédacteurs, journalistes, poètes, écrivains, conteurs ou fabuliste à vos plume, lancez-vous dans le SEO !

Googlebot, un féru de lecture

20120613131103Google, pour faire court, c’est un petit robot qui prend son pied à parcourir le web. Le petit robot, nommé Googlebot, a pour objectif de découvrir les nouveaux contenus du web, pour les proposer aux internautes. Mais pour être sûr de remonter la bonne information au bon moment, Googlebot a besoin de comprendre le contenu d’un site. Pour cela, c’est avec l’aide d’un grand nombre d’algorithmes et de lois mathématiques (comme par exemple TF-IDF, ou encore la loi de Zipf) que le petit robot analyse et comprend le contenu d’un site. En effet, si Google a besoin des liens pour circuler sur le web (et accessoirement faire ses calculs de popularité), il est primordial pour lui de lire et d’analyser les mots que vos pages emploient. Sans ça, il est parfaitement incapable de comprendre de quoi vous parlez.
Choisir ses mots pour Google ce n’est pas simple. Il en connait déjà beaucoup, donc inutile de lui en étaler des tartines, sans aucuns sens, sur une page pour lui faire plaisir. Bien au contraire ! Google veut du style, il veut découvrir le Shakespear qui se cache en vous. Ce qu’il apprécie, c’est avant tout de la richesse lexicale. C’est ici que les SEO, les référenceurs, interviennent ! Leur but : faire comprendre à Google le contenu de vos pages, et prouver la richesse de celles-ci.

Les mots : un Business Model à part entière

Si Google est aujourd’hui un leader incontournable du web, c’est bel et bien grâce à un élément clé de son Business Model : les mots. Comment Google gagne-t-il de l’argent ? Très simple, en vous les faisant acheter ! 🙂 Si les SEO proposent de référencer un site sur les liens naturels de Google (donc les liens gratuits), les SEA, eux, vous proposent de mettre votre site en valeur sur les encarts publicitaires de Google (Adwords), et cela en achetant des mots… Plus précisément des mots-clés. Les mots-clés sont utilisés depuis bien avant les moteurs de recherche. Ils étaient déjà utilisés dans la fouille de texte, le cryptage, ou encore le décryptage. C’est donc bel et bien grâce ce genre de mots que Google gagne des millions et des millions de dollars !dollar google Habile et astucieux, Google comprend de mieux en mieux les contenus du web. Toujours dans son optique de fournir une expérience utilisateur hors du commun à ses internautes, Google ne cesse d’innover pour les épater. N’oublions toutefois pas que le moteur de recherche doit sa réussite à une chose toute simple : les mots. Qui sait ce que ceux-ci nous réservent encore ?

Related posts

5 méthodes pour faire du clic sur une pub !

pjdebray

CHIFFRE : Digital, numérique, social et mobile en 2015

pjdebray

Tendance de start-up : La place de marché de niche

Jonathan

Leave a Comment